Gourmande et gourmette, je partage avec vous mes recettes de tous les jours, mes petits plats simples, rapides et sans trop de chichi.

En cuisine, j’essaie, j’innove, j'associe des saveurs originales. Je n’invente pas, mais je m'inspire de recettes que je décline et personnalise à ma façon.

Grâce à ce blog tout en couleurs et en images, j'espère vous donner l'envie de cuisiner !

mercredi 13 novembre 2013

Poulet fermier des landes, pommes grenailles et piperade

 Voici un plat traditionnel et familial qui sent bon le sud ouest
Tout d'abord, laissez-moi vous présenter le poulet fermier des Landes : un petit goût de liberté !
Poulets, chapons, poulardes, dindes ou cailles… Dans les Landes, les volailles fermières sont toutes élevées en plein air et en totale liberté. Au milieu des pins, bénéficiant d’un climat doux, elles peuvent ainsi s’ébattre sans contraintes.
Élevées pendant 81 jours minimum, elles sont exclusivement nourries aux matières végétales (80 % de maïs des Landes).
En 1965, les volailles fermières des Landes obtiennent le premier Label Rouge, signe de qualité de référence en France.
Le gastronome l'apprécie pour sa viande goûteuse, ferme et moelleuse ce qui la place d’emblée comme un met des plus raffinés.

Après cette séquence culturelle, passons à la préparation de notre poulet
Pour les ingrédients, vous l'aurez compris, il faut bien sûr 1 poulet fermier des Landes, de 1,2 kg environ.
Il nous faut aussi du romarin, du thym, de l'origan, du gros sel, du poivre du moulin et de l'huile d'olives, ainsi que des pommes grenailles, 4 gousses d'ail et 4 échalotes.

Mettez le poulet dans un plat à rôtir, frottez-le avec le mélange d'herbes, du gros sel du poivre et mettez en une partie à l’intérieur du poulet. Arrosez-le d’un léger filet d’huile d’olive.
Mettez le plat dans le four froid. Allumez le four thermostat 6. Laissez cuire le poulet 1h15 environ en l’arrosant régulièrement avec son jus de cuisson.
A mi-cuisson, ajoutez les gousses d’ail et les échalotes autour du poulet, ainsi que les pommes grenailles épluchées et découpées en petits quartiers.
Après 1h15 de cuisson, augmentez le four thermostat 7/8, laissez cuire encore 10 min pour bien faire croustiller la peau. Sortez le poulet, découpez le en morceaux et dressez sur un plat avec les pommes grenailles autour.

Et restons dans la région des landes avec un accompagnement basque : la piperade
Pour cet accompagnement simple, délicieux et plein de couleurs, il nous faut 4 tomates mûres, 1 poivron rouge, 1 vert et 1 jaune, 3 oignons, 1 gousse d'ail, du thym, du laurier, 1 pincée de poudre de piment d’Espelette, 1 c. à café de sucre, du sel, du poivre.

Faites chauffer de l'huile d’olive dans une poêle, ajoutez les oignons et faites-les revenir doucement pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite les poivrons, mélangez et poursuivez la cuisson à couvert pendant 20 minutes en remuant.
Ajoutez enfin les tomates et l’ail, le thym, le laurier et un peu de sucre. Mélangez, salez, poivrez et ajoutez 1 pincée de piment. Couvrez et laissez mijoter en remuant de temps en temps pendant 20 minutes.
Plus on attend, plus les poivrons sont tendres et agréables en bouche !